Devenir adhérentAccès espace adhérent

2ème édition des "Rencontres de l'ADGS" - Aix-Marseille Université - 5 avril 2019

le vendredi 05 avril 2019

En partenariat avec l’Association des directeurs/rices communication de l’enseignement supérieur (ARCES)

« Communiquer, le nouvel impératif stratégique des universités ? »

Aix-Marseille Université
Amphi Gastaut - bâtiment A
Jardin du Pharo
58 boulevard Charles Livon
13007 Marseille

A partir de 09h00 : Accueil des participants

09h30 - 10h00 : Ouverture de la rencontre
Yvon Berland,
Président d'Aix-Marseille Université

10h00 - 12h30 : Intervention du "grand témoin"
Hugues Parant
, Préfet, directeur général d’Euroméditerranée, ancien préfet de la région PACA.

Euroméditerranée est un établissement public conduisant une opération de rénovation urbaine en cours à Marseille visant notamment à créer un quartier d'affaires à La Joliette.  

Échanges et débats avec la salle

12h30 - 14h00 : Buffet et échanges informels

14h00 - 16h00 : Table ronde « Communiquer : le nouvel impératif stratégique des universités ? »
Intervenants table ronde : 
 Laurent Barbieri, DGS d’Aix-Marseille Université, Armelle Tanvez, directrice de la communication de l’université de Strasbourg, Assael Adary, dirigeant du cabinet Occurrence, enseignant au CELSA-Sorbonne université, président des Alumni Celsa et co-auteur du Communicator, Editions Dunod.

 Les 4 questions de la table ronde :

Comment les personnels accèdent-ils à l’information ? Face à la complexité de la gestion d’une université, la diversité de ses personnels et de ses missions, comme éviter 2 écueils : ne pas communiquer au risque de subir, trop communiquer et tout complexifier au risque d’être inaudible.

Président, DGS, DRH, Dircom, quelle répartition des rôles ? Autour des différents niveaux de la communication (politique, managériale, institutionnelle, scientifique, grand public etc.), faut-il et peut-on faire de chacun un professionnel de la communication ?

Une bonne communication améliore-t-elle vraiment la performance dans un service public ? Dans cet environnement spécifique (statutaire, réglementaire notamment), comment peut-elle faciliter le management des établissements et l’efficacité des structures ?

L’émergence de marques universitaires fortes a-t-elle une influence sur les personnels ? Réputation, visibilité, cela renforce-t-il vraiment la cohésion et le sentiment d’appartenance ?



HAUT