Devenir adhérentAccès espace adhérent

Nouvelle DGS : EPHE - PSL - Virginie GILSON - 1er janvier 2023

Virginie Gilson a été nommée DGS de l’EPHE, établissement-composante de l’université PSL, le 1er janvier 2023, annonce-t-il. Elle succède à Hélène Frimour, qui a occupé ce poste de 2012 à 2022. Virginie Gilson assumait la fonction de DGS par intérim de l’EPHE depuis juillet 2022. Elle se fixe pour objectif "l’optimisation du fonctionnement transversal des services de l’EPHE - PSL, afin de pouvoir relever à terme le défi d’un futur contrat pluriannuel d’objectifs, de moyens et de performance".

Nouvelle DGS : EPHE - PSL - Virginie GILSON - 1er janvier 2023

"Sensible aux enjeux de la transition numérique, la nouvelle DGS de l’EPHE-PSL est particulièrement expérimentée dans l’accompagnement du changement", indique le communiqué de presse annonçant la nomination de Virginie Gilson en tant que DGS de l’EPHE (École pratique des hautes études). "En effet, tout au long de sa carrière, Virginie Gilson s’est particulièrement employée à raisonner en mode projet et à diversifier ses compétences en conséquence. Mue par une dynamique de modernisation des procédures, elle se fixe pour objectif l’optimisation du fonctionnement transversal des services de l’EPHE - PSL, afin de pouvoir relever à terme le défi d’un futur contrat pluriannuel d’objectifs, de moyens et de performance."

le parcours de Virginie Gilson

Virginie Gilson est titulaire d’un DEA "Logiques d’acteurs et régulations publiques" de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle complète son cursus en sociologie du travail par une année d’études juridiques au sein de l’Institut d’études judiciaires de l’université de Strasbourg.

Attachée principale d’administration de l’État, Virginie Gilson débute sa carrière en 2004 au sein de la DGRH du ministère de l’Éducation nationale, en tant que gestionnaire de concours enseignants. Elle rejoint ensuite la Dgesco du MEN en 2009, où elle devient chargée d’études juridiques et cheffe de projet MOA certifiée des systèmes d’information, ce qui lui permet de travailler sur des problématiques relatives au premier degré (règlement type des écoles publiques, réforme des rythmes scolaires).

Après une expérience sur le terrain en tant qu’adjointe gestionnaire d’un EPLE dans l’académie de Nancy-Metz, elle revient au ministère de l’Éducation nationale en 2014 afin de piloter le projet de dématérialisation des épreuves écrites du Concours général des lycées et des métiers.

L’année suivante, elle rejoint à nouveau la DGRH du MEN et du MESRI en tant que responsable de la gestion prévisionnelle des ressources humaines, se consacrant principalement aux dialogues de contractualisation entre l’État et les établissements et sites de l’enseignement supérieur.

Elle quitte l’administration centrale en 2021 après avoir occupé durant deux ans le poste de cheffe du greffe à la DAJ du MEN et du MESRI, afin d’intégrer l’EPHE - PSL en tant que DGS adjointe. Elle assume la fonction de DGS par intérim de l’établissement depuis juillet 2022.

Publiée le 06 janv. 2023 par LLUBES Sylvie.


HAUT