Devenir adhérentAccès espace adhérent

SAVE THE DATE - COLLOQUE ANNUEL DGS - 20 & 21 JUIN 2019 - TOULOUSE

du jeudi 20 juin 2019 au vendredi 21 juin 2019

Accueillis par l’Université Toulouse Capitole, nous évoquerons les thèmes suivants : la caractérisation de l’internationalisation et le rôle des classements et des référentiels d’évaluation, les modèles d’internationalisation en France et à l’étranger, les conditions de la réussite.

Dès leur origine médiévale, les universités ont été des institutions à dimension internationale par l’accueil croisé d’élèves et de maitres entre La Sorbonne, Oxford et Bologne pour n’en citer que quelques-unes. Le voyage était une condition de l’excellence universitaire. Rappelons, pour l’anecdote, que la Faculté des arts de Paris se divisait en quatre « nations » : française, normande, picarde et … anglaise.

« Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche ont été créés dès le Moyen-Âge et ont évolué dans une dimension internationale intrinsèque à leur nature même et à la prétention à l’universalité de la science.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, la massification de l’enseignement supérieur a cependant parfois replié les institutions sur leur dimension nationale ou même régionale afin de faire face à cet enjeu. Dans le même temps, en 1987, avec la création du programme Erasmus, les institutions européennes faisaient de fait des établissements universitaires les acteurs majeurs, et encore à ce stade, uniques d’une Europe des citoyen.ne.s.

Depuis une vingtaine d’années en France, et notamment depuis le traumatisme du 1e classement de Shangaï qui a soudainement internationalisé la mesure de la performance d’un système jusque-là très autocentré, l’internationalisation est re–devenue une dimension intégrale du processus de changement et d’évolution des systèmes d’enseignement supérieur.

Depuis, l’internationalisation est même devenue un moteur central du changement, en atteste la volonté récente de création « d’universités européennes » depuis le discours de la Sorbonne du Président de la République, Emmanuel Macron, qui se matérialisera par un appel à projets européen.

En recherche, en lien avec les plus visibles classements internationaux, s’est mis en place un véritable « marché » de la recherche, impliquant une concurrence exacerbée pour attirer les talents et offrir à ces derniers un environnement scientifique de très haut niveau.

Pour la formation, l’augmentation significative du nombre d’étudiants au niveau mondial ainsi que la nécessité de préparer nos étudiants à évoluer dans un monde globalisé interrogent l’organisation des cursus et de l’accueil, et donc les organisations internes. Tous les systèmes d’évaluation ou d’accréditation valorisent depuis dans leurs référentiels cette dimension qu’il s’agisse de l’HCERES, des «  standards européens »  ou de systèmes d’accréditation des « business schools » ( Equis, AACSB etc… ). Il s’agit donc d’un véritable challenge pour les établissements universitaires, voire d’une véritable injonction pour certains.

Le contexte actuel, notamment dans la perspective de l’appel à projets « université européennes » impose à l’Association des DGS de se saisir de cette question rarement au cœur de nos enjeux quotidiens pour interroger les diverses facettes de l’internationalisation de nos établissements.

Le colloque annuel des DGS questionnera nos propres pratiques, mais aussi celles d’institutions étrangères, aussi bien dans leurs dimensions recherche que formation, mais peut-être aussi en lien avec leurs modèles organisationnels et économiques.

Nous nous proposons de mettre en perspective le décalage parfois criant entre les ambitions affichées et les moyens financiers et humains mobilisés sur cette thématique. Les échanges pourraient même aller jusqu’à interroger le sens que l’on donne à « l’international » selon la nature et les caractéristiques des établissements.

L’Association des DGS vous propose donc d’aborder ces questions lors de son colloque bi annuel qui aura lieu à Toulouse les 20 et 21 juin 2019. Accueillis par l’Université Toulouse Capitole, nous évoquerons les thèmes suivants : la caractérisation de l’internationalisation et le rôle des classements et des référentiels d’évaluation, les modèles d’internationalisation en France et à l’étranger, les conditions de la réussite.

L’actualité des universités européennes sera présentée par Alain Beretz.



HAUT